» Chat
 » Forum
 » Sondages
 » Livre d'or
 » Boutique

 » Émulation
 » Sprites
 » Fonds d'écran

 »
6636659 visiteurs sont passés depuis le 21/08/2000.


Il est six heures et demi du matin. Link est levé, il est assit sur une roche et il contemple le village Kokiri encore plongé dans la lumière orange de l'aube. Samus dors encore. Mais brusquement, quelque chose vint troubler la tranquillité du jeune homme.

- AAAHH !!!! LINK !!! VIENS ICI IMMÉDIATEMENT !!!

Link se leva de sa roche et monta dans la maisonnette en un temps record !

-Quoi ????? Qu'est-ce qui se passe ????
- Je ne sens plus ma jambe !!!! Pourquoi ????
- Ah...c'est tout à fait normal, c'est le truc que je t'ai fais boire hier !
- C'était quoi au juste ?? Ça avait un goût vraiment affreux !!
- Eum...je ferai mieux de ne rien te dire...
- Dis le moi ! J'ai le droit de savoir ce que je consomme !
- ...Le sang du cobra qui t'as mordue...

Elle eut un malaise soudain.

- Hé hé...tu...ris de moi, n'est-ce pas ?
- Non. Vraiment pas.
- Je crois que mon dernier repas tente une remontée...
- Oh !!! Pas dans la maison !!!

Link aida Samus à se rendre derrière la maison pour qu'elle puisse se laisser aller...après deux minutes, elle revint en se tenant après les poutres qui retenaient la cabane de Link.

-Ça fait du bien...mais est-ce que ma jambe sera dans cet état bien longtemps ?
- Non, enfin, quelques jours seulement...
- Une chance parce que je suis le genre de fille qui aime courir !

Link lui sourit avant de la prendre par la taille et la hisser sur son dos.

- Ça sera plus facile de te transporter comme ça ! Et si on allait faire un tour au village Cocorico ?
- D'accord !
- Mmm...il est encore tôt, et Epona doit encore dormir à cette heure, je la connaît ! Dans ce cas, on ira à pied.

Le village était assez loin, donc il y arrivèrent vers sept heures et quart. Aussitôt que Link eut finit de monter les escaliers qui menaient au petit village, Anju accourue vers eux.

- Link ! dit-elle. Il se passe quelque chose d'étrange dans le fond du puits ! Celui-ci est totalement à sec. Les seuls hommes qui ont pu passer par le trou qui permet d'entrer dans les canalisations ne sont jamais revenus. Cela fait plus d'une semaine que ça dure !
- T'as entendue des bruits provenant du puits ?
- Non, rien.
- Je suis trop grand pour passer, et Samus est assez petite, mais elle ne peut pas se tenir debout...je ne voie qu'une seule possibilité. T'en fais pas, Anju, je vais trouver une solution !

Il tourna les talons et sortit du village.

- Hé! Où on va, maintenant ? dit Samus qui avait toujours sur son dos et avait les deux bras autour de son cou.
- Au temple du temps, il faut que j'y fasse quelque chose.
- Quoi ?
- Attends et tu verras !

Link arriva au marché et monta d'autres escaliers qui étaient un peu plus loin. Il entra dans l'immense temple et se dirigea vers le socle qui comportait les trois pierres spirituelles. Il sortit son fidèle ocarina et joua le chant du temps. Devant eux, une grande porte que Samus n'avait jamais remarquée ( Elle la prenait pour un mur ) s'ouvrit sous un grand bruit.

- Je...l'avais jamais remarqué cette porte !?
- C'est normal, les constructeurs de ce temple se sont arranger pour la camoufler pour ne pas éveiller de soupçons !

Il entra dans la pièce qui était dissimulée derrière la gigantesque porte de marbre. Au milieu, il y avait encore des escaliers qui faisaient aboutir près d'un petit socle de marbre blanc.

- Et qu'est-ce qu'on fait, maintenant ?
- Ben, en premier, tu devrais t'accrocher le plus que tu peux après moi, ça risque de secouer un peu...
- Je ne vois pas ça d'un bon œil...
- Bah ! C'est sans douleur, ça fais seulement secouer !

Il sortit son épée de son fourreau, et l'enfonça dans le socle. Samus sentit une secousse et s'accrocha au cou du jeune héros. Il sentait qu'elle avait peur, il la débarqua de son dos et la prit dans ses bras au moment ou une lumière bleutée commençait à les entourer. Il lui caressa le visage, et Samus s'étonna une fois de plus du geste du jeune homme et se rappela ce qu'il lui avait dit le jour précédent : ''Je n'ai jamais ressenti quelque chose d'aussi...comment dire...fort avec une fille...''

Elle n'avait pas tout de suite compris, lorsqu'elle était sous le choc du venin de serpent, alors elle avait répondu un peu n'importe quoi. Link ferma les yeux et la serra contre lui, et elle ferma les yeux à son tour. Au bout de quelques instants de secousse infernale, la lumière bleue se dissipa et tout redevint calme. Elle retira sa tête du torse de Link et regarda autour d'elle. Rien n'avait changé.

- Mais qu'est-ce que...ma voix!! Qu'est-ce qui c'est passé ?? dit Samus en se tenant la gorge.

La voix de Samus était devenue faible et un peu plus aigu que d'habitude. Link releva la tête doucement. Il avait changé...

- LINK!!!! Pourquoi...tu...es si jeune !?
- Heh oui, un a fait un petit allé retour dans le passé. Et je voudrai te dire, que tu es très mignonne comme ça !
- Comment ça, comme ça ?
- Regarde toi un peu !

Link n'était pas le seul à avoir changer. Elle aussi, elle était devenue petite, ses longs cheveux avaient disparus et elle les avaient au niveau des épaules.

- .........oh mon dieu.....
- Franchement, c'est pas si terrible !
- Non mais...on va pas rester comme ça...tout le temps ?
- Mais non, je n'aurai qu'à retirer l'épée de son socle et nous redeviendrons de jeunes adultes.
- Ouf, une chance parce que ça m'as pris du temps grandir et je ne veux pas tout recommencer !
- Bon, alors on y retourne ?
- Où ça ?
- Au village Cocorico !
- Ah! Oui...c'est vrai...

Link la remonta sur son dos et il couru jusqu'au village. Dans le milieu de Cocorico, il y avait un puits qui avait l'air assez profond. Il s'engagea dans une échelle de fer pour descendre jusqu'en bas. Sur sa droite, Samus distingua un petit trou. Link s'approcha et posa Samus par terre.

- Est-ce que tu sera capable de te traîner jusqu'à l'autre côté de ce trou ? demanda Link.
- Oui, sûrement! répondit-elle en observant l'étroite ouverture.
- C'est parfait. Mais je dois y aller le premier, il y a une araignée-crâne là derrière, et je ne voudrais pas qu'elle t'attrape. Je vais t'appeler lorsque le danger sera écarté.

Elle hocha la tête. Link se mit à quatre pattes et traversa l'ouverture. Il y avait bien un ennemi derrière, mais Link l'élimina avec facilité.

- C'est bon Samus ! dit-il. Tu peux venir !

Elle traversa à son tour le trou et se retrouva derrière le mur qui les empêchaient de passer. Mais il y avait un autre problème : Cette ouverture donnait dans une petite pièce sans porte.

- Eum...Link? Par où on entre ?
- Par là !

Il pointa un mur qui était salit par quelques grosses taches de sang.

- ...mais de quoi tu parles...et ça...le truc rouge qu'il y a dessus...c'est du...sang ???
- Oui !
- MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CET ENDROIT ????
- Assez parler, maintenant, on entre !

Link chargea à toute vitesse vers le mur.

- LIIIIIIIIIIIIIIIINK !!! NON !!!!

Samus se cacha le visage avec les mains. Elle attendit...attendit encore...puis remarqua que Link s'était arrêté. Elle retira ses mains de sur ses yeux et vit qu'ils ne s'étaient pas défoncés la figure sur le mur. Maintenant, ils étaient dans un endroit ou il y avait deux couloirs un peu plus loin, et des bassins vide. Aussi, du sang, des os et des crânes étaient éparpillés un peu partout sur le sol.

- Tu peux m'expliquer, Link ?
- Ben, comme tu vois, le mur que nous avons traversé n'était qu'une simple illusion! Tiens, prends ma lanterne de la vérité, comme ça, tu pourras voir tous les recoins cachés de cet endroit !

Il lui tendit une loupe bizarre, d'une couleur violette. Elle la mit devant son oeil droit et vit plein d'entrées cachées.

- Ah !! C'est super !

Link connaissait le fond de ce puits par cœur, donc la lanterne de lui serait d'aucune utilité. Samus s'amusait beaucoup, elle pouvait voir au travers de certains murs. Link lui, pensait à quelque chose de plutôt embêtant ; Vu qu'ils étaient revenus dans le passé, peut-être que la créature qui enlevait des hommes avait disparue ? Link ne regardait pas où il allait. Il ne se doutait pas qu'il avançait droit dans un trou camouflé par un faux plancher. Samus ne le remarqua pas non plus, et ils tombèrent dedans.

- AAAAAAAHHHHH !!!!!!!!!! s'écrièrent les deux jeunes enfants dans leur chute.

Un quart d'heures plus tard, il se réveilla. Samus était couchée à côté de lui, inconsciente.

- Hé ! Samus ! dit-il en la secouant doucement. Réveille-toi !
- Hein ? Laisse-moi tranquille, j'ai encore sommeil...
- Samus !! C'est pas vraiment le temps ni l'endroit pour dormir !

Elle reprit ses esprits, et tous les deux avaient un mal de tête effroyable. Link avait un filet de sang à la bouche et ses deux genoux étaient en sang. Samus n'avait récoltée qu'une bosse sur la tête.

- Ouille...mes genoux...ça brûle ! gémit Link en essuyant le sang qui coulait sur ses lèvres.
- Montre...dit son amie en s'approchant.

Elle s'assit à côté de lui. Elle essuya le sang qui avait sur le dessus de ses blessures avec sa manche.

- Ça va s'infecter si je ne mets pas quelque chose pour les bander !

Elle scruta l'endroit où ils avaient atterris comme pour trouver une solution, puis elle déchira deux morceaux de sa tunique pour recouvrir les deux genoux du jeune garçon.

- Mer...merci...dit-il en la regardant, les joues rouges.

Toujours en la regardant, Link approcha son visage du sien. Elle ne bougea pas, elle avait sans doute deviner ce qu'il avait envie de faire. Ils fermèrent les yeux...

- UWAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!!!!!!

Un cri strident les sortirent de ce moment féerique. Link se leva et dégaina son épée. Un zombi se dirigeait lentement vers eux. Il se plaça devant sa jeune amie pour la protéger. Soudain, Link sentit tous ses membres se figer. Il ne pouvait plus bouger le moindre muscle.

- Oh non...il m'a paralysé avec son gaz ! Samus ! Sauve-toi ! Éloigne-toi le plus possible d'ici !
- Non !! Je ne veux pas te laisser seul avec ce monstre !
- Fais ce que je te dis ! Le gaz qu'il m'a lancé est seulement temporaire! Je pourrais me libérer avant qu'il puisse me sauter dessus! Je sais ce que je fais !
- D'accord! Mais dépêche-toi!

Elle se dirigea vers un mur et se leva en se tenant après. Elle s'éloigna le plus qu'elle pouvait de Link et du zombi. Le jeune garçon pu enfin se libérer. Il s'élança vers le mort-vivant et envoya sa tête rouler par terre sous un giclement de sang bleu.

- Ah ! Link ! Tu m'as fais peur !
- J'ai l'habitude, c'est pas rare de trouver des zombis dans le coin.

Elle hocha lentement la tête et fixa le sol. Elle était déçu de ne pas avoir pu embrasser Link à cause de ce maudit mort-vivant.

- T'en fais pas, dit-il. On se reprendra plus tard...

Elle leva brusquement la tête et rougit. Il savait à quoi elle songeait. Il lui passa la main dans les cheveux avant de la hisser sur son dos de nouveau.

- Il y a une échelle là-bas! On pourra remonter.

Il arriva devant un étendu de liquide vert. Des bras squelettiques en ressortait, mais ils semblaient immobiles. De l'autre côté, il y avait un petit coin de sable avec une échelle accrochée au mur.

- Oh non ! Les morceaux de bois qui me permettais de traverser ne sont plus là ! dit Link. Comment on va faire pour rejoindre cette échelle maintenant ??
- Tu pense peut-être que je le sais plus que toi ? Mais c'est quoi ce truc vert au juste ? dit Samus.
- C'est de l'acide...

Il réfléchit un instant et posa une fois de plus Samus par terre. Puis il s'en alla un peu plus loin avant de disparaître dans un genre de couloir de roche.

- Link !! Link !! Où vas-tu ? Ne me laisse pas seule ici ! J'ai peur !! LINK REVIENS ICIIIIII !!!!!!!!!!! cria Samus, morte de peur.
- MINUTE !!! s'écria la voix de Link.

Celui-ci revint avec une grosse roche dans les bras. Il s'approcha de l'étang d'acide et la jeta dedans. Il recommença l'opération plusieurs fois, jusqu'à ce que les roches forment un passage pour passer au dessus de l'étang de liquide dangereux. Ils revint pour chercher son amie.

- Tiens-toi bien, je vais sauter d'une roche à l'autre.

Elle serra le cou de Link, pas trop fort pour ne pas l'étouffer. Et hop! Link sauta rapidement sur les roches disposées en zigzag. Il manqua glisser sur une des roches mais il pu reprendre son équilibre.

- Yahoo !!! Aller Link, on recommence !! dit Samus avec enthousiasme.
- Pas question...dit Link, haletant.
- Dommage, c'était plutôt amusant ! soupira Samus.
- Parle pour toi !

Link remonta deux échelles, et traversa un faux mur. Et derrière cet illusion de mur se tenait...

- BONGO-BONGO !!!! s'écria Link.

Une grosse masse violette foncé se tourna vers lui. Elle avait deux mains, mais elles flottaient dans les airs. La chose n'avait pas de bras. Et elle avait un seul œil jaune. Bongo-Bongo était beaucoup plus petit que d'habitude.

- Link ! dit Bongo-Bongo de sa grosse voix caverneuse. Tu ose te montrer après le sort que tu m'as fais subir ??? Tu as vu comme je suis petit ? C'est de ta faute s'il me reste que peu d'énergie vitale !
- Cesse ton baratin et viens te battre ! dit-il en posant Samus contre le mur.
- Link ! dit-elle.

Il se retourna et lui adressa un sourire.

- Faut surtout pas que tu t'inquiètes, ma jolie ! Je vais lui régler son compte à ce rigolo !

Elle se tut, et elle lui rendit un sourire nerveux. Link se retourna vers Bongo-Bongo.

- Aller, montre moi de quoi tu est capable !!
- Avec plaisir !

Bongo tendit sa grosse main et des dizaines de flèches enflammées en sortirent. Une de ces flèches toucha Link près du cœur.

- AAAH!!! cria t-il en tombant par en arrière.

Samus cria son nom, puis il se redressa et retira la flèche de sa poitrine. Il mit sa main dessus pour empêcher que Samus ne voie le sang qui giclait. Inutile, sa tunique était imbibée de sang.

- T'inquiète...pas! Ça ne m'as...même pas fais mal! mentit Link.

Toujours en se tenant la poitrine, il adressa à Bongo-Bongo plusieurs faibles coups d'épée. Il était trop faible, la flèche avait pénétré trop près du cœur et elle avait brûlée une partie de son poumon droit. Fatigué, il se laissa tomber à genoux et il cracha à plusieurs reprises des quantités de sang incroyablement inquiétantes. Haletant, il regarda Bongo-Bongo férocement.

- HA HA !!! Cette fois Link, je crois bien que c'est la fin !
- Non, pas vraiment !!! dit quelqu'un.
- GYAAAAAW !!!!!!!! hurla Bongo-Bongo. Je...vous aurai...tous............

Il se désintégra en quelques petites flammes bleues qui se transformèrent en hommes.

- Zel...Zelda...mais que faites vous ici ?...dit Link, faiblement.

La petite Zelda était devant lui. Elle avait utilisé ses pouvoirs magique pour venir à bout du tyran.

- Link ! Tu es blessé ! dit-elle en s'accroupissant.

Elle le coucha sur le dos et lui retira sa tunique rougit par le sang.

- Je crois...que je suis blessé pour de bon...

Les hommes qui étaient apparus s'approchèrent.

- Tu nous a sauvés, jeune héros, dit un homme plutôt robuste. Tu dois t'accrocher, être courageux! Nous allons tout faire pour te garder en vie !
- Désolé...mais j'ai trop mal...je ne peux pas m'accrocher...
- Mais si! dit un petit homme. Tu as sauver Hyrule et tu nous as sauvé. Sois courageux, petit !

Link ferma les yeux et trembla un peu. Une voix en lui disait :

- Accroche-toi ! Tu peux le faire! J'ai confiance en toi !

Il reconnu bien là, la voix de Samus.

- Je vais survivre...je ne lui es pas encore avoué mes sentiments...

Il ouvrit les yeux, mais tout était noir. Comme un grand tunnel. Au bout, il y avait une lumière. Link n'avait plus mal. il n'avait plus de blessure. Il ne saignait plus.

- Je suis...mort? dit-il.
- Oui Link, dit une voix. Tu es mort. Mais tu n'as pas accompli ta destiné. Tu dois revenir dans le monde des vivants.

Devant lui, un homme qui lui ressemblait beaucoup, il avait les même yeux bleus, les même cheveux blonds et brillants.

- Mon fils...dit-il.
- Q...quoi ?? Que dites vous ?
- Tu as bien entendu, mon enfant.
- ...papa ?

Pendant longtemps, il fixa l'homme qui semblait entouré par un aura de lumière blanche. Et dans son dos, il avait de grandes ailes. C'était un ange.

- Mon petit Link, je me suis ennuyé. Mais c'est ici que nous nous quittons, tu dois aller secourir quelqu'un qui t'es cher de la mort. Mais dépêche-toi, parce si elle meurt, elle ne reviendra pas.
- Zelda ?

Il ne lui répondit pas et disparu. Link fixa le vide. Une lueur blanche l'entoura et il sentit qu'il se soulevait du sol. Il y eut un grand moment d'inconscience...puis il rouvrit les yeux. Zelda le regardait, elle avait les yeux remplis d'eau, et des larmes coulaient sur ses joues. Malheureusement, il avait toujours un grande douleur à la poitrine.

- Salut...Zelda...murmura t-il.
- Link !! Tu es vivant !!
- Oui...mais j'ai toujours mal...
- Je vais t'emmener chez un médecin, dit l'homme robuste.

Il le souleva du sol.

- Mais...où est Samus ? dit-il.
- Samus ? Qui est-elle ? demanda Zelda ( vu qu'ils étaient revenus dans le passé, Zelda ne connaissait pas encore Samus ).
- Oh non !!! C'est elle !!!

À ce moment, Link reçu un message télépathique de Bongo-Bongo.

- Hé hé hé...Link...je ne suis pas parvenu à te tuer mais c'était presque ça !! Mais j'ai pris ton amie pour m'amuser un peu, ensuite, je lui prendrai toute son énergie vitale pour satisfaire mes besoins ! Je te laisse vingt-quatre heures pour trouver le royaume des ténèbres. Et je te laisse le droit de retourner dans le présent pour redevenir adulte. Si tu n'es pas encore arrivé après ces vingt-quatre heures, tu retrouveras ta copine au cimetière ! HAHAHAHAHAHAAAAAAAA!!!!!!
- Samus...dit-il tandis qu'ils remontaient à la surface.

 » Contact
 » Affiliation
 » Copyright
 » Awards

 » Fan Fictions
 » Fan Arts

 » Vidéos
 » MP3
 » Midis

Powered by vBulletin® Version 4.2.5
Copyright © 2023 vBulletin Solutions, Inc. All rights reserved.
  Contact Accueil Valid XHTML 1.0! Valid CSS! Retour en haut